Le pois chiche dans tous ses états ;-)

 Apois chicheujourd’hui, je vous parle d’une légumineuse connue depuis plus de 7000 ans : le pois chiche !
Quel intérêt de parler des légumineuses, mise à part qu’elles sont riches en fer et que j’en mangeais chez ma grand-mère et à le cantine ?! Je vous dis tout ça… un peu de lecture 
😉

La famille des légumineuses est très nombreuse,riche et variée. Elle compte plus de 12 000 représentants, dont les lentilles, les pois, les haricots de toutes les formes et de toutes les couleurs. 🙂

12 000 sortes de graines qui se plient en quatre pour se mettre dans votre assiette et vous faire du bien ! Ça vaut peut-être la peine d’aller voir ce qui s’y passe, histoire de ne pas louper quelque chose !

Il parait qu’une consommation régulière de légumineuses à divers effets bénéfiques tels qu’un meilleur contrôle du diabète, une diminution du risque de maladie cardiovasculaire et une diminution du risque de cancer colorectal. Les recommandations alimentaires américaines suggèrent d’ailleurs de consommer des légumineuses plusieurs fois par semaine. Et en plus, c’est bon, convivial, facile à cuisiner, pas cher ! Je vous ai mis plein de recettes (un peu plus bas).

pois chiche

Toutes les légumineuses auraient les propriétés suivantes:

  • Elles contiennent des agents anticancéreux

  • Elles permettent de mieux contrôler le taux de sucre dans le sang et, consommées régulièrement, de diminuer les besoins en insuline chez les diabétiques

  • Elles sont hypotensives (abaissent la tension)

  • Elles diminuent le taux de (mauvais) cholestérol dans le sang

  • Elles possèdent les glucides les plus lents et de ce fait peuvent être consommées en cas de régime amaigrissant

  • Par contre, elles sont déconseillées aux goutteux et aux arthritiques.

Attention : les lentilles, pois chiches, haricots… en boite de conserves ne présentent absolument pas les mêmes propriétés.

Elles sont une excellente source de fibres insolubles. Ces dernières sont idéales si vous êtes en phase de régimes ou dans la recherche de rendre votre alimentation saine. Grâce à elles, vous aurez par exemple une impression de satiété plus rapide pendant et après les repas. Il vous sera alors facile d’éviter la prise de poids ainsi que les fringales.
Bien sur pour assurer la digestibilité des légumineuses, vous les faites tremper, pré-germer… Plus d’info sur le trempage ?! Clic ici !

Pour les membres du programme ON/OFF : Les légumineuses sont à consommer de préférence le soir, accompagnées (ou non) de céréales et de beaucoup de légumes (cuits). Vous vous souvenez de la règle des 3/4 – 1/4 !
A vous les blinis au houmous qui ne restent pas sur vos hanches. 😉

Et pour le pois chiche ?!

pois chicheEn plus des avantages ci-dessus cités, le pois chiche est une excellente source des minéraux et vitamines suivants : Cuivre, phosphore, fer, zinc, magnésium, potassium, sélénium. Vitamine B9 (acide folique), B1, B2, B6.

Il est favorable à la santé cardiovasculaire, notamment en diminuant le taux de mauvais cholestérol sanguin. Son faible indice glycémique en fait un aliment santé et qui convient parfaitement aux diabétiques. Il favorise également l’augmentation des bifidobactéries présentes dans le gros intestin, ce qui est bénéfique à l’ensemble de la flore intestinale.
Le pois chiche est également un bon apport en tryptophane, un acide aminé qui aide l’organisme à combattre l’anxiété et la dépression. Le tryptophane est transformé dans l’organisme en sérotonine et en mélatonine. La sérotonine est un neurotransmetteur qui joue un rôle important dans le contrôle de l’humeur, de l’appétit, de l’anxiété et du sommeil.
Moral en berne ?! A moi le houmous, la salade de pois chiche ou le moelleux aux orange ! :-p
En consommant le pois chiche, l’apport en glucide sera diffusé sur plusieurs heures car il constitue un apport de sucres complexes. Ainsi les impacts sur la glycémie sanguine seront tempérés. Sachez que l’indice glycémique du pois chiche est plutôt faible.
IG pois chiche = 35

Un peu d’histoire (ça ne peut pas faire de mal !) :

pois chicheLe pois chiche est certainement originaire du Proche-Orient (sud-est de la Turquie, terres arméniennes, Syrie) où trois espèces annuelles sauvages de pois chiches existent encore.
On dit souvent que le pois chiche a conquis l’Europe durant le Moyen Âge après que les croisés l’eurent découvert au Proche-Orient — il est alors appelé « pois cornu ». Mais sa culture et sa consommation sont en réalité attestées bien avant par des sources écrites et archéologiques. Il fait partie des plantes dont la culture est recommandée dans les domaines royaux par Charlemagne dans le capitulaire De Villis (8/9 ème siècle).
Il est arrivé en Inde il y a seulement deux siècles, en passant d’abord par l’Afghanistan.
Les pois chiches sont connus et mentionnés depuis l’Antiquité, sous le nom d’« hallaru » (3 000 ans av. J.-C.), comme source alimentaire en Mésopotamie
Cicéron doit son surnom (cognomen) à une grosse verrue en forme de pois chiche qui aurait orné le bout du nez d’un de ses ancêtres ; il en est de même pour le pharaon d’origine grecque Ptolémée IX surnommé Lathyros, l’équivalent en grec de pois chiche. C’est aussi bon pour Gargamel et sa grosse verrue !

Vous n’avez plus qu’à cliquez pour vous régaler avec mes recettes à base de pois chiche !

Cake de Pâques>

 

 

<Houmous aux poivrons

Sablés au cumin>

 

panisse

 

<Panisse

Dhokla vapeur : le falafel indien>

Dhoklas vapeur

 

Tarte aux aubergines

 

<Tarte au caviar d’aubergines

Houmous>

Houmous express

 

Falafels

 

<Falafels à la plancha

Moelleux à l’orange>

Cake à l'orange sanguine sans gluten ni lactose

 

 

<Pain sans gluten (sur poolish)

Crêpes>

Crêpes de pois chiches

Je suis une grande amatrice de pois chiches,
j’ai même écrit un livre qui leur est dédié :
« pois chiches, sarrasin et lentilles ».
Pour avoir plus de recettes,
plus d’astuces gourmandes

Partagez
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •